L’immobilier a toujours été un secteur fluctuant, soumis aux aléas du temps qui passe : à ce titre, il a connu des périodes fastes comme l’après-guerre, mais aussi des effondrements comme pendant la crise financière de 2008. Il a pourtant su se relever à chaque fois, comptant sur le fait que chacun a besoin de se loger : personne ne peut en effet se passer d’immobilier. C’est donc en toute logique que le marché se maintient, malgré quelques déconvenues ponctuelles.

L’état de l’immobilier actuellement

Aujourd’hui le marché de l’immobilier se porte plutôt bien malgré la crise financière de 2008 qui avait porté un coup d’arrêt considérable aux transactions. C’est notamment grâces aux différents dispositifs légaux proposés par les ministres du logement successifs que les investissements ont pu repartir à la hausse.

Où trouver les bonnes offres immobilières ?

L’essentiel pour avoir la garantie de trouver les meilleurs offres reste d’effectuer des recherches sur le plus de supports possibles : vous pouvez en effet commencer par faire le tour des agences immobilières, qui centralisent la plupart des offres présentes sur le marché mais dont les frais sur les transactions peuvent être élevés. Vous pouvez bien évidemment vous renseigner vous-même via les sites de petites annonces entre particuliers, ou sur les réseaux sociaux : même si c’est une méthode un peu plus fastidieuse, vous économiserez les frais d’agence et la commission.

Immobilier ancien : pourquoi investir ?

A l’heure où tout est fait pour inciter les gens à investir dans des logements neufs, notamment en accordant une défiscalisation, rien ne vaut pourtant le charme d’un logement ancien : parquets qui craquent, moulures au plafond, cheminées, briquettes aux murs… Autant d’atouts qui tranchent avec le côté parfois aseptisé d’un logement neuf qui n’a jamais été habité. Les logements anciens ont ce petit supplément d’âme que n’auront jamais les constructions contemporaines. Ils sont pleins de vie et de bonnes vibrations, en plus d'être souvent majestueux.