Les biens classés monuments historiques deviennent aujourd’hui des supports d’investissements locatifs par les friands de placements immobiliers : ils donnent lieu à une séduisante réduction d’impôt. Ce sont des biens anciens profitant d’une localisation exceptionnelle, et qui doivent alors faire l’objet de travaux de rénovation afin que le loueur profite effectivement de la carotte fiscale promise.

Toutefois, ces travaux sont encadrés de manière très stricte, et doivent faire appel à la supervision d’un architecte de France. Celui-ci se charge en effet de contrôler la qualité des travaux effectués, quelle que soit la nature des travaux, dont le ravalement de façade. Notons certes que les travaux de rénovation sont susceptibles de modifier l’apparence du bien. Pour que l’immeuble soit classé patrimoine historique, il doit répondre à certains critères, dont la conservation de sa valeur historique et de son apparence initiale. Ce qui implique la validation de la demande d’autorisation de ravalement par les autorités de la région avant le déclenchement des travaux proprement dit.

Fort heureusement, de nombreux prestataires expérimentés et au riche savoir-faire proposent de procéder au ravalement en conservant l’aspect initial du bien. Ce, qu’il s’agisse d’un ravalement de façade en pierre de taille, en briques, en bois, en béton, etc. C’est pourquoi, il est primordial d’accorder un intérêt particulier quant à l’expérience du prestataire pour le ravalement de façade de maison, exécuté avec soin et respectant les particularités du bien.

En faisant appel à un prestataire reconnu garant de l’environnement, le maître d’ouvrage peut profiter d’un crédit d’impôt, dans la mesure où les travaux concernent la rénovation énergétique et l’optimisation de l’isolation thermique. Il s’agit du crédit d’impôt pour la transition énergétique, et la carotte fiscale est calculée à partir du montant des dépenses sur les travaux. Le taux du gain d’impôt est de 15%. Quoiqu’il en soit, il convient de toujours se renseigner sur la possibilité de cumuler les différents avantages fiscaux sur un même bien.